L’objectif de cette semaine de travail en commun a été d’interroger les formes que le livre peut prendre dans une interaction des langues (anglaise et française), de l’écriture et des images.
Cinq livres ont été réalisés, mettant en jeu le texte et l’image dans des dialogues au plus près du monde étrange et vénéneux de Vermilion Sands, cette “banlieue exotique de l’esprit” comme aimait à dire J. G. Ballard.

Vermilion Sands est une bizarre station balnéaire auprès d’un océan de sable. Avec son mal des plages, sa mélancolie d’arrière-saison. Avec ses milliardaires excentriques, ses artistes désœuvrés, ses belles et riches héritières désaxées, trompant leur ennui dans de morbides passe-temps.