Les douze étudiants y développent une culture de l’image, une culture cinématographique, et une culture de la narration, qu’elle soit littéraire ou filmique. Dans cette section comme dans les autres, ordinateurs et logiciels sont des outils nécessaires à la mise en forme des projets, mais ils ne sont que des outils ; ils ne font que permettre la création d’un personnage, d’une histoire ou d’un univers. Une place fondamentale est réservée au dessin et à la conception plastique.

À la fin de la première année, un stage de sept semaines se déroule dans un studio/agence 3D ou 2D.
À la fin de la deuxième année, pour la soutenance, chaque étudiant présente un film d’animation 3D dont il a réalisé toutes les étapes, depuis l’écriture scénaristique jusqu’au montage final.

L’école Estienne fait partie du RECA Réseau des écoles de cinéma d’animation depuis le 01 janvier 2013.

La filière DMA cinéma d’animation de l’école sur TV5 Monde

Actualités de la formation