Ce graphiste singulier conçoit, par exemple, une charte graphique, c’est-à-dire l’ensemble des polices de caractères qui vont définir l’identité d’une entreprise, d’une marque ou d’un journal. Il travaille aujourd’hui essentiellement au moyen de l’outil informatique, mais il maîtrise les techniques traditionnelles du dessin de lettres et de la calligraphie aussi bien que le maniement des logiciels spécialisés.

Au cours de leurs deux années d’études, les étudiants ont à répondre à diverses commandes réelles : signalétiques, logotypes, aménagements d’espaces publics, animations typographiques…

À la fin de la première année, l’étudiant effectue un stage de cinq semaines dans une entreprise/agence. À la fin de la deuxième année, il soutient un projet personnel de communication.
Un certain nombre de diplômés travaillent dans les agences de publicité, dans les maisons d’édition, en collaboration avec les directeurs de création ou les chefs de projet.

Actualités de la formation