À l’École Estienne, la scolarité comporte des périodes de formation dans les entreprises, des associations, des administrations ou des collectivités territoriales en France ou à l’étranger.
Elles nécessitent une organisation adaptée, au sein de laquelle l’École Estienne et l’entreprise d’accueil coopèrent pour définir les objectifs de la formation en considération du référentiel de diplôme, prévoient son déroulement et procèdent à son évaluation.

L’entreprise, l’école et l’étudiant signent une convention type qui fixe le cadre légal du stage. Les entreprises bénéficient de l’exonération de charges, le stagiaire est couvert pour tout éventuel accident du travail. Les étudiants sont encadrés par deux tuteurs : un professeur de l’école et un responsable du suivi de stage appartenant à l’entreprise.

La réussite des périodes de formation en entreprise passe par la satisfaction de trois conditions :

  • Réaliser un accord sur les objectifs de la formation.
  • Concilier les exigences de la formation proprement dite, avec celles du travail au sein de l’entreprise dont la finalité est avant tout productive.
  • S’entendre sur l’organisation et les contenus de la formation.

C’est la satisfaction de cette exigence qui permet une évaluation pertinente de la formation.

Les études du Brevet de Technicien Supérieur (BTS), du Diplôme de Métiers d’Art (DMA) et du Diplôme Supérieur des Arts Appliqués (DSAA), comportent des stages obligatoires d’une longueur variable, selon un calendrier qui est fixé en début d’année scolaire.

 

DEMANDE D’INFORMATIONS

Pour toute question, contactez Pan Sarmant, assistante à la directrice déléguée aux enseignements technologiques et professionnels (01 55 43 47 47)